Quel rasoir choisir pour sa barbe ?

le-rasoir-electrique

 La barbe de trois jours ou celle ultra travaillée ne requièrent pas les mêmes efforts au niveau de leur entretien, mais elles ont un point commun : chacune d’elles ont un rasoir qui leur correspond. Mais comment trouver le bon rasoir à barbe ? Il existe beaucoup de modèles de rasoirs sur le marché et l’on peut vite s’y perdre. Voici un petit guide qui récapitule les caractéristiques des deux grandes familles de rasoirs : les rasoirs mécaniques et les rasoirs électriques.

Le rasoir mécanique

Le rasoir mécanique trône sur le lavabo de la salle de bain depuis très longtemps et n’a finalement pas encore été remplacé par sa version électrique. Certains hommes ne parviennent pas à s’en passer et préfèrent se raser « à l’ancienne ». Il faut dire que, si le rasoir électrique a ses propres atouts, le rasoir mécanique n’est pas en reste. Encore aujourd’hui, il semble être le rasoir pour lequel on opte lorsque l’on souhaite un rasage net et précis. Le rasoir mécanique se décline sous plusieurs modèles : le célèbre coupe-chou, le rasoir de sûreté ou le rasoir à lames interchangeables. Là encore, les professionnels sont unanimes, le rasoir mécanique convient davantage aux personnes initiées. En outre, il n’agresse quasiment pas l’épiderme, les peaux sensibles se tournent donc souvent vers lui. Le coupe-chou est le doyen des rasoirs, il demande beaucoup de dextérité, mais il offre une qualité de rasage parfaite. Aucun poil ne lui résiste, si on a du temps devant soi. Le rasoir à lames interchangeables fait partie des plus populaires actuellement, tant il est facile à utiliser et n’agresse pas la peau. Il faudra cependant être prêt à investir dans des recharges, car les lames se changent régulièrement. Le rasoir de sûreté se présente comme l’alternative des deux autres cités précédemment. Ses lames apportent la précision du coupe-chou et ses lames se changent moins souvent ! Il apparaît comme le rasoir à adopter quand on se dit soucieux de la protection de l’environnement.

Le rasoir électrique

Le rasoir électrique est généralement conseillé pour les personnes novices en la matière, qui n’ont pas encore le geste assuré. En effet, se raser peut devenir une tache assez difficile si on ne prend pas en compte la sensibilité de sa peau, la dureté du poil, l’expérience… Ainsi, quand on ne sait pas encore ce qui convient le mieux, on peut envisager de débuter avec un rasoir à barbe électrique. Il permet d’effectuer un rasage assez rapide, mais moins net que son homologue, le rasoir mécanique. Le matin, quand il s’agit de faire quelques retouches non précises ou de raser le duvet d’une semaine de façon propre, le rasoir électrique peut faire l’affaire. On trouve différentes sortes de rasoirs électriques : ceux à têtes rotatives ou ceux dotés d’une grille. Le premier est conseillé pour les hommes adeptes du rasage en moins de deux minutes et qui n’ont pas la peau trop sensible. Le second conviendra davantage aux hommes ayant une peau réactive, il demande également un peu plus de temps à consacrer à cette tâche. Certains rasoirs ont même été conçus pour pouvoir s’utiliser sous l’eau, au moment de la douche par exemple.

La sensibilité de la peau, un élément clé dans le choix d’un rasoir

La peau est loin d’être un élément à négliger lorsqu’on se lance dans la quête du rasoir pour homme parfait. Tout simplement parce qu’elle va servir de support et qu’elle va révéler bien des choses concernant la qualité ou non d’une lame de rasoir. Ainsi, il faut déterminer son type de peau : est-elle normale, a-t-elle tendance à être réactive ? Les pores de la peau se bouchent-ils souvent, il y a-t-il des poils incarnés ? Si des doutes persistent, il vaut mieux ne pas tenter n’importe quel modèle et préférer un rasoir électrique. Ce dernier agressera moins la peau durant son passage. Il est d’ailleurs important de rappeler que le rasoir en lui-même ne fait pas tout, il devient d’autant plus efficace si l’on a pris la peine de préparer en amont son épiderme. En effet, le plus performant des rasoirs ne brillera pas si la peau qui s’apprête à l’accueillir est abîmée ou mal nourrie. Il faut donc prendre les devants : un rasage se prépare. Au quotidien, il est conseillé d’hydrater au moins une fois par jour sa peau, afin qu’elle reste souple. Certains hommes aiment également opter pour une huile de pré-rasage, qu’ils appliquent quelques minutes avant le premier passage du rasoir.

Le choix du rasoir, une quête longue et fastidieuse

Le choix du rasoir n’est pas un acte banal, il se réfléchit, car si l’on met le mauvais modèle entre les mains d’un homme, celui-ci n’obtiendra pas le résultat escompté. Il est important de se connaître : cela passe par la nature de sa peau et également par la nature de son poil. Les barbes souples ne sont pas sensibles aux mêmes lames que les barbes aux poils durs. Les premières seront davantage ravies par le travail d’un rasoir à tête rotative, tandis que les deuxièmes préféreront le rasoir à lames vibrantes, doté d’une grille. Afin de savoir si un rasoir convient ou non, il convient de le tester sans trop insister. En règle générale, deux passages suffisent pour se rendre compte de la qualité du rasage. Enfin, une fois que l’on a trouvé le bon, il faut apprendre à bien l’entretenir. Les rasoirs mécaniques ou électriques ont besoin que l’on prenne soin d’eux, pour être performants le plus longtemps possible. Après chaque utilisation, même rapide, ils se nettoient et se sèchent. Le rasoir électrique peut tenir plusieurs années, mais risquera de tomber en panne au bout d’un moment. Le rasoir mécanique peut accompagner un homme durant de longues années, tout dépendra des lames à changer.


Les conseils pour tailler sa barbe au poil
Une barbe douce et soyeuse grâce aux huiles de barbe spécialisées